KIT COMPLET POUR ÉLEVER LES BLOBS

29,00 Taxe inclus

Composition du kit complet de lancement pour l’élevage des blobs

– 2 blobs, frères et sœurs d’Ava et Charly, compagnons de voyage de Thomas Pesquet
– 2 coupelles de Pétri de 9cms et une de 6cms
– 1 pincette ou brucelle
– 1 spatule
– 1 sachet d’Agar-Agar bio
– 1 sachet de flocons d’avoine bio
– 1 notice explicative complète, imprimée sur papier recyclé

18 en stock

Catégorie :

Description

Bonjour et merci de votre confiance

 

 

Avant d’entreprendre quoi que ce soit, prenez surtout le temps de vous plonger dans cette notice.

Surtout pas de précipitation !

Les spécimens que notre Association vous envoie sont des jumeaux de ceux que le spationaute français Thomas Pesquet a emmenés avec lui dans l’ISS, la Station Spatiale Internationale.

A cet instant, vos blobs sont en dormance… Séchés et engourdis, ils n’attendent qu’une chose : être réveillés par vos bons soins.

Pour cela, rassurez-vous, une simple goutte d’eau suffit.

Apprenez comment installer les appartements de vos nouveaux protégés, comment les aider à faire leur retour à la vie, quelles friandises leur offrir… en suivant à la lettre les trois étapes fondamentales de ce petit guide.

 

 

Mais d’abord, qui sont les blobs ?

 

Ce que l’on sait avec certitude, c’est que l’on ne sait pas grand-chose !

Ce ne sont en effet ni des animaux, ni des végétaux, ni des champignons, ni même des lichens.

Leur nom scientifique est « Physarum Polycephalum ».

Ils n’ont été découverts qu’en 1970 et sont âgés d’au moins 500 millions d’années.

Les blobs sont dotés d’une seule cellule géante, contenant plusieurs noyaux, capables de se multiplier jusqu’à perte de vue. Selon l’écosystème, il va de soi !

Ils sont immortels et représente un réel défit à notre façon d’envisager la Nature. Voire à nous comprendre nous-mêmes !

Un individu est non seulement capable de ramper pour se nourrir, mais également d’apprendre et de transmettre ses apprentissages à d’autres blobs en fusionnant avec eux.

La fusion n’a lieu que si les blobs sont de sexes différents, ce qui a de grandes chances de se produire, puisqu’il en existe… 720 !!!

Cette « espèce » énigmatique, encore peu étudiée par la Science, est par exemple capable de résoudre les problèmes de labyrinthe en empruntant toujours le chemin le plus court.

Leur élevage permet aux jeunes (ou aux moins jeunes) d’apprendre à observer la Nature et de mieux comprendre l’interaction d’un être vivant avec son écosystème.

 

 

Composition du kit complet de lancement pour l’élevage des blobs

 

– 2 blobs, frères et sœurs d’Ava et Charly, compagnons de voyage de Thomas Pesquet
– 2 coupelles de Pétri de 9cms et une de 6cms
– 1 pincette ou brucelle
– 1 spatule
– 1 sachet d’Agar-Agar bio
– 1 sachet de flocons d’avoine bio
– 1 notice explicative complète, imprimée sur papier recyclé

Le kit comprend suffisamment d’Agar-Agar pour commencer. Sachez que, si vous désirez aller plus loin dans vos expériences, ce gélifiant naturel est en vente sur internet ou au supermarché. Idem pour les flocons d’avoine ;o)

 

 

Voici les instructions indispensables pour réussir à élever vos blobs

 

 

1ère étape : Opération Propreté !

 

Nous savons tous que l’air et les objets autour de nous contiennent des bactéries et des spores. Ce que nous savons moins c’est que ces spores après « éclosion » deviennent des champignons, aussi appelés moisissures.

Ces organismes, tout comme vos blobs, n’attendent qu’une seul chose pour se développer : trouver un coin humide.

Si le blob ne voit pas d’inconvénient à la présence de quelques bactéries dans son environnement –car il s’en régalera– sachez-le, il n’en est pas de même pour les moisissures… Bien au contraire, il les redoute. À juste titre, car certaines d’entre elles peuvent le parasiter et le rendre malade.

Pour que vos blobs ne soient donc pas dérangés dans leur propre demeure par des invités non désirés, il faut travailler avec les instruments les plus propres possibles.

Pour cela rien de plus simple : tout ce qui entre en contact avec la gélose ou le blob doit être stérilisé.

Il est donc nécessaire, avant toute chose, de respecter les « gestes barrières » (pardon ;o) de se laver les mains au savon et de désinfecter à l’alcool (70 ou 90°) les coupelles de Pétri, la pince et la spatule.

Un autre truc à savoir : évitez de laisser la boîte ouverte inutilement, particulièrement lorsque la gélose y est installée. Vous éviterez ainsi toute invasion inopinée par voie aérienne.

Tout est maintenant clean, archi clean ?

Ok, vous êtes prêt, passons à la suite !

 

 

 

2ème étape : Préparer un « nid à blob » accueillant

 

 

Vous l’avez compris, le blob aime l’humidité. Pour que la coupelle de Pétri soit agréable à vivre, nous allons préparer un substrat humide nommée : « gélose ».
C’est parti !

 

Préparation de la gélose :

Diluez 1g d’Agar-Agar (1) dans 100 ml d’eau propre. Ce qui correspond à 1 cuillère à café rase pour 200 ml.

Tout en remuant, portez lentement le mélange à ébullition.

Puis versez la gélose encore liquide dans la coupelle de Pétri stérile, sur environ un demi-centimètre d’épaisseur.

Laissez refroidir à l’air libre, jusqu’à ce que la gélose se solidifie (environ 15 minutes).

La gélose doit « se tenir », sans couler ou changer de forme.

Puis refermez le couvercle de la coupelle pour éviter toute contamination.

 

 

 

3ème étape : Réveiller le blob !

 

 

Avec la pince à épiler (désinfectée) déposez délicatement sur la gélose, au centre de la coupelle, le carré de papier sur lequel hiberne un blob séché.

Humidifiez-le avec une seule goutte d’eau pour l’aider à se réhydrater.

Disposez maintenant 3 à 6 flocons d’avoine autour de lui, à environ 2 centimètres (pas sur lui donc !)

Le réveil du blob prend environ 24h. Parfois seulement quelques heures.

 

 

 

Derniers conseils :

 

 

Le blob aime les températures comprises entre 20 et 27°C. L’optimal pour sa croissance étant 25°C.

Pensez à changer la gélose tous les 2 à 3 jours pour éviter de rencontrer des problèmes de moisissures.

Lorsque le blob aura quitté son support papier, profitez-en pour retirer ce dernier à l’aide de la pince à épiler désinfectée.

N’hésitez pas à rajouter régulièrement quelques flocons d’avoine, même s’il en reste des précédents repas. Le blob ne digérera jamais l’intégralité. Il n’en consomme que les nutriments en surface.

Pensez donc à retirer chaque jour les anciens flocons.

Le blob déteste la lumière du Soleil. Après toute manipulation, replacez donc au plus vite sa « maison » dans la pénombre ou l’obscurité.

Cela ne vous empêche pas de le photographier plusieurs fois par jour pour constater sa surprenante évolution, et en faire profiter vos ami(e)s sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez même vous amuser à créer de véritables œuvres d’art naturelles.

Petite astuce : Si vous partez en week-end, laissez votre blob à 12-15° dans le noir absolu. Il se déplacera ainsi plus lentement et vous évitera les échappées !

Tout ceci étant dit, c’est à vous maintenant d’étudier le comportement de ces êtres particulièrement étranges.

A vous, au-delà de leur nourrissage, de faire preuve d’imagination pour communiquer avec ces êtres vivants intelligents et jouer avec eux, en leur proposant des problèmes à résoudre, selon les idées qui vous viennent à l’esprit.

Pour cela, pas de mode d’emploi. C’est à vous d’être créatif !

Et surtout partagez vos expériences dans la blobosphère ;o)

 

————————–
Pour toute assistance : contact@demainlhomme.org – Tel : 06 22 41 88 45 (Cédric, président)
Association Terre « sacrée », Chemin de Counillère, Qrt Basses Règues, 83149-Bras (France)
Site Web : https://sosplanete.info

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “KIT COMPLET POUR ÉLEVER LES BLOBS”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *